justin-darnet-vignette-poclain

29 oct. 2021

JUSTIN DARNET, POCLAIN HYDRAULICS RESEARCH & TECHNOLOGY, INGENIEUR DOCTORANT A L’INSA LYON

Justin Darnet est étudiant à l’Ecole Doctorale EEA de Lyon et en thèse sous la direction d’Eric Bideaux à l’INSA Lyon, au sein du laboratoire Ampère. Il partage son temps entre l’université et Poclain. Il a intégré Poclain et le Fab’Lab58 en 2021 au cours de son stage d’ingénieur et a obtenu son diplôme à l’Université Technologique de Compiègne (UTC). 

En quoi consiste ton projet de thèse au sein du groupe Poclain ?

Je démarre une thèse en recherche appliquée sous la direction d’Eric Bideaux au sein du laboratoire Ampère de l’INSA Lyon, et je poursuis mes études à l’Ecole Doctorale EEA de Lyon en parallèle. Je suis encadré chez Poclain Hydraulics par Yohann Brunel et Matthieu Dudragne. Le fait de réaliser une thèse en recherche appliquée avec un partenaire académique et dans le domaine industriel en recherche et développement me permet de rester très concret. Mon sujet, c’est de développer des solutions pour améliorer l’expérience client et l’efficience des machines. Chaque élément qui compose la transmission, moteur thermique, moteur hydraulique, pompe, consomme de l’énergie. Chacun a un point de fonctionnement sur lequel il va consommer le moins possible et être le plus efficace possible. Il nous faut travailler sur ces points stratégiques.

justin-darnet-travail-poclain

 

>>>En savoir plus sur les métiers Poclain<<<

 

Quels sont les marchés cibles pour mettre en application ces nouvelles technologies ?

Nous visons principalement le marché off-road. Nous étudions beaucoup de nouvelles solutions, plus ou moins complexes, qui nous permettraient d’atteindre nos objectifs, tout en considérant les enjeux écologiques qui nous concernent tous. À notre échelle, nous pouvons limiter la consommation et améliorer le rendement du système hydrostatique.

Quels ont été les objectifs de ton stage chez Poclain dans le cadre de ta formation d’ingénieur à l’UTC et pourquoi as-tu choisi Poclain ?

On m’a présenté lors de mon stage en 2020/2021 un verrou technologique sur lequel travailler. Il y en a d’autres. C’était un travail collaboratif avec Sébastien Carlier mon tuteur à l’époque. Nous étions encadrés par Julien Viard.

J’avais déjà repéré Poclain au cours de mes études d’ingénieurs. J’ai décidé d’envoyer une candidature spontanée de demande de stage et ils m’ont rappelé rapidement. Lorsqu’ils m’ont annoncé que c’était pour un Fab’Lab j’ai tout de suite dit oui car c’est une méthode de travail qui me correspond énormément. Avoir un Fab’Lab en entreprise c’est une grande plus-value qui permet d’apporter un regard nouveau et d’avancer sur les projets plus rapidement.

Quelles sont tes centres d’intérêts en dehors de l’ingénierie et de la recherche ?

En ce moment c’est la nature. Aller faire des bivouacs avec des amis, faire de la photographie animalière. Nous avons acheté des caméras de chasse avec les collègues du Fab’Lab58. L’idée est de voir comment les animaux vivent en forêt, voir passer un raton laveur par exemple. Les images sur ces caméras ne sont pas super belles mais ça permet de découvrir les activités de la faune locale. J’aime bien passer du temps dans la nature. Aller tendre un hamac en forêt la nuit, ne pas être dans un lit bien douillet, c’est une bonne expérience. Ça a un côté très reposant. Pendant ces derniers mois un peu spéciaux, je n’avais qu’une envie c’était d’aller en forêt.

justin-darnet-hobby-poclain

 

justin-darnet-hobby-poclain

 

justin-darnet-hobby-poclain